POEMES-ENCRES

INFINI

 

Il est des moments ainsi

on veut des contrastes des couleurs

des confrontations des batailles

on croit que c'est cela la vie

 

on veut de l'harmonie de la beauté

de la rupture du rythme de la beauté

on ne sait pas ce qu'on veut on cherche

on rajoute on enlève on remet

 

et puis ça y est on y est on a

tout lâché tout oublié on a

laissé quelque chose se faire

un témoin de l'énergie déployée

 

un grand bleu gris marqué

de luttes de cris de routes

prises abandonnées refaites

il n'y a plus qu'un infini

TRACES DE RIEN

 

Des hors-signes

vilains petits canards

pas des cygnes

Des traces de rien pas lisibles

éraflures du temps

de présences passées

ou passantes

 

signes d'absence

 

chemin invisible aux traces ténues

chemin par négation

ICI

 

Ici c'est

ici ici

dedans dehors ici

c'est où ?

 

Ici la sève est bleue

et noire comme la nuit bleue

et comme les bleus reçus

et donnés

dedans dehors

ici est décalé

ici c'est juste à côté

 

Pour être ici

il faut traverser le paysage

le mur invisible sans mur

passer le passage sans passage

c'est juste à côté

c'est ici